Aliénation parentale
Uncategorized

Aliénation parentale : bien agir

Au sein d’une famille, plusieurs problèmes considérés comme étant graves. L’aliénation parentale en fait partie. Elle peut avoir de graves conséquences autant pour les enfants que pour les parents en question. Toutefois, beaucoup ne savent ce que c’est. C’est pourquoi cet article en fait son sujet. Découvrez ce qui peut en être la cause, comment agir dans ce cas et comment y remédier.

Qu’est-ce que le syndrome d’aliénation parentale ?

Abrégé en SAP, le syndrome d’aliénation parentale est une manipulation venant d’un parent dans le but de développer une vision négative de l’autre parent chez l’enfant. C’est une notion introduite par plusieurs psychologues dont Richard A. Gardner au début des années 1980. Psychologiquement parlant, c’est manipuler et instrumentaliser l’enfant pour punir l’autre parent.

Cette aliénation se distingue par 3 stades :

  • Léger : l’enfant dénigre peu le parent ciblé et reste quand-même en contact avec ce dernier.
  • Moyen : plus de dénigrement et réticences à entrer en contact avec le parent ciblé.
  • Grave : intégration des faux arguments du parent aliénant, rupture de contact et tentative de fugue/paralysie/etc.

Comment reconnaître une aliénation parentale ?

Les principaux symptômes du SAP sont :

  • Dénigrement du parent ciblé venant du ou des enfants. Ces dénigrements sont fondés sur des arguments faux et absurdes.
  • L’enfant ne cache pas son animosité, semble persuadé de ce qu’il avance, défend indéfectiblement le parent aliénant, ne se sent pas coupable et nie complètement qu’il ait été influencé.
  • Il est probable que sous l’influence du parent aliénant, l’enfant aille jusqu’à rompre les liens avec le parent ciblé et également l’ensemble de la branche familiale à laquelle il appartient.

Quelles sont les causes de l’aliénation parentale ?

Le plus courant est qu’une rupture ou un divorce en soit la cause. Après cela, on assiste à toute où scène où une des parties critique l’autre partie. Ils s’insultent parfois jusqu’à se déchirer. Raison pour laquelle ils décident de monter la seule chose qui les relie : leurs enfants. Le plus narcissique des deux fait tout pour s’approprier ces enfants, les incite à haïr l’autre jusqu’à rompre tout lien familiale. Le syndrome d’aliénation parentale touche environ 10% des enfants dont les parents sont séparés. Vous pouvez suivre ce lien pour en découvrir plus.

Comment remédier à une aliénation parentale ?

L’aliénation parentale est un cas grave qui peut être dangereux aussi bien pour les enfants que pour les parents en question. C’est pourquoi il est important de trouve une solution au plus vite.

Il est impératif que le parent sain se rende compte de la gravité de la situation. Pour récupérer l’amour de ses enfants et pour les détromper, il est important il se défende et qu’il explique la situation à ses enfants. Il faut aussi qu’il les rassure en faisant appel à la psychologie des truismes. Il s’agit de faire comprendre aux enfants qu’ils ne sont pas obligé de prendre parti et que les problèmes entre parents restent entre parents. Il est primordial que le parent victime reprenne le dessus avant que les liens entre lui et ses enfants ne se brisent pour de bon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *